#Act for good

ActForGood – une deuxième vie pour ma garde-robe par Johanna

La « Fast Fashion » c’est mal. OK ! Mais que faire ? Retrouvez mes 4 options pour redonner vie à nos vêtements et limiter le gaspillage.

Partage d'expérience

Je sais pas vous, mais moi je culpabilise de plus en plus lorsque je fais du shopping dans de grandes enseignes en pensant à ces tonnes de vêtements qui s’accumulent et que je ne porte plus (sans parler de ceux que je n’ai jamais porté…).

La « Fast Fashion » c’est mal. Et oui, sur les 5 millions de tonnes de textiles mises sur le marché, près de 4 millions de tonnes, neufs ou usagés, sont jetés en Europe chaque année… Y a du boulot, mais il y a des choses simples à faire 🙂 Plutôt que de jeter nos vêtements, donnons-leur une deuxième vie ! Voici mes tips pour essayer de faire mieux. #ActForGood.

On en parle ensemble sur howtank J Hâte de connaître quelles sont vos astuces à vous. Rejoignez la discussion !

Option 1 #ActForGood : faire recycler ses vêtements

L’option la plus simple et pratique reste de les rapporter aux grandes enseignes qui sont de plus en plus nombreuses à proposer la reprise de nos anciens vêtements. Il y a toujours pas trop loin une enseigne disponible.

Le petit plus ? Souvent cette action s’accompagne d’un bon d’achat.

Voici une liste non exhaustive des enseignes qui vous le proposent. N’hésitez pas à venir compléter cette liste pour la communauté sur notre discussion dédiée aux petits gestes du quotidien pour la planète 😉

  • H&M : un sac contenant au minimum 3 pièces textiles (vêtements ou linge de maison même très usés) est échangé contre un bon d’achat de 5 €, utilisable immédiatement dès 30 € d’achat. L’offre est limitée à deux bons individuels par jour. Les vêtements donnés sont soit mis en vente sur le marché de l’occasion, réutilisés pour fabriquer d’autres articles ou recyclés
  • Bonobo : en partenariat avec Le Relais vous pouvez rapporter vos vêtements en magasin et repartir avec un bon d’achat de 5€.
  • Uniqlo : l’enseigne Japonaise collecte vos vêtements pour les donner à ceux qui en ont le plus besoin ou les réutiliser comme matière première dans l’industrie textile. Pas de contrepartie financière ici.

D’autres enseignes proposent ce service de façon ponctuelle : Kiabi, Cyrillus, La Halle, Camaieu… Je vous conseille de suivre les actus pour voir les campagnes en cours.

Point important ! Vos vêtements les mieux conservés pourront être donnés à d’autres personnes. Alors soyez sympa, pensez à laver vos vêtements avant de les donner.

Cette option est pratique et permet de faire des économies sur les achats suivants mais j’avoue que je ne suis pas hyper sereine. Il y a beaucoup de communication sur la collecte mais assez peu finalement sur la valorisation finale de ceux-ci. Quel est réellement le sort de nos vêtements donnés ? Et puis cette démarche nous pousse finalement à revenir dans des boutiques pas toujours éthiques et qui si on prend uniquement le point de vue écologique, ne sont pas toujours vertueuses dans la fabrication de leurs articles…

Option 2 #ActForGood : les revendre sur des plateformes spécialisées.

Les rois sur le créneau sont Vinted, Leboncoin , Vestiaire Collective et VidedressingPour les enfants, jetez un œil chez Patatam et RoseIndigo.

Perso j’utilisais beaucoup Videdressing pour moi et Patatam pour ma fille.

Mais depuis que Vinted est arrivé, c’est fini. Je passe quasi que par ce site. On peut y vendre toutes les marques (pas que le haut de gamme) et il n’y a pas de frais.

Je ne suis pas hyper fan de Leboncoin parce qu’il faut s’organiser pour récupérer l’objet et tu ne sais pas trop à qui tu as affaire (et si tu vas être payé…). Mais l’arrivée du paiement en ligne et la livraison peuvent changer la donne. A tester !

L’idéal dans cette approche est de vendre et de se faire un petit crédit pour racheter d’occasion. Ainsi si tout le monde s’y met on limite la production 😉

Et puisqu’on parle achat d’occasion, là énormément de solutions existent – ces plateforme de revente évidemment mais également les friperies (Emmaus a lancé un réseaux de boutique, Friperie Solidaire), les vide dressings de quartier ou entre copines… Ca fera l’objet d’un autre article 😉

Option 3  #ActFor Good : Les « upcycler » soi-même

L’upcycling est l’art de donner une deuxième vie à un objet. En gros, on recycle soit même ses vêtements 😉 On trouve beaucoup de tuto sur internet pour tous les niveaux. Rajouter de jolis écussons sur un jean qu’on ne peut plus voir ou coudre des gants dans un vieux pull les possibilités sont infinies.

Voici quelques sites sympa qui donnent des idées :

Perso, ma bibliothèque infinie pour trouver des idées c’est Pinterest. Je l’utilise pour les vêtements et pour la déco (je vous ferai un petit billet là-dessus bientôt parce que j’adooore ça ;)).

Pour les écussons, je suis fan de la marque Macon et Lesquoy. C’est pas bon marché mais ça peut faire toute la différence entre un pull tout banal que tu as envie de jeter et un pull stylé. D’ailleurs, ils font également de très belles broches. L’avantage c’est que contrairement à l’écusson tu peux les utiliser sur plusieurs vêtements 😉

Si vous avez besoin davantage d’aide, regardez aussi les ateliers qui existent certainement pas loin de chez vous.

Option 4 #ActForGood: Les donner à des associations

L’autre option pour donner une deuxième vie à vos vêtements est de les confier à des associations. Il y a certainement des points de collecte à côté de chez vous. Regardez sur les sites de La Croix Rouge, Emmaus, ou encore du Secours Populaire.

Pensez-bien à laver vos articles avant de les déposer !

Voilà, je crois avoir fait le tour de mes petits trucs mode pour continuer à me faire plaisir en limitant mon impact pour la planète (et mon budget…). Avez-vous d’autres options à partager ? Des choses que vous avez envie de tester ? Rejoignez la discussion ici

A très vite sur howtank !

Johanna.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *